Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Un club vendéen spécialisé dans le VTT.

Nous pratiquons le Vélo Tout Terrain aussi bien en compétition (cross country, trial, descente, four cross) qu'en randonnée. Le club accueille également les amateurs de marche à pieds.

Recherche

Nous contacter

IMGP1909.JPG

Club : chauche.vtt@wanadoo.fr

Blog : blog.chauche.vtt@gmail.com

3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 16:47

Sortie en force pour les randonneurs : sept Chauchéens (Nikos, Cosby, Moktar, Hervé, Jean-Philippe, Ludo, Jean) ont roulé aux Brouzils. Pour une fois, pas de long déplacement pour se rendre sur une rando "extérieure". C'est toujours ça de gagné pour prolonger le roulage... Dommage pour Christian Merlet, Brouzilien d'origine, qui se serait bien vu pédaler dans son fief.

Pourtant, au départ, ça fait un petit peu la gueule. Sur la carte, beaucoup de chemins sont connus et archi-connus. Celà s'annonce plutôt plat et très roulant. De ce point de vue, la boucle vers la Rabatelière était parfaitement dispensable. Très peu technique, elle n'avait pas d'autres fonction que de faire grossir le kilométrage au compteur.

On se lance tout de même sur le grand parcours annoncé à 52 km. C'est effectivement tranquille, seulement égayé par quelques passages dans des sous-bois privés remplis de virages serrés : pas bien difficile mais toujours rigolo !

Après un ravitaillement en forêt de Grasla, on part vers le nord du bourg des Brouzils et là, ça se corse ! Le terrain devient plus nerveux. Les bois sont plus nombreux. On alterne des sentiers en bord de ruisseau et des passages de coteaux (bien débroussaillés) qui font oublier les premières bornes insipides. Ca, c'était bon !

Malgré beaucoup de roulant (Ludo a gazé avec une vitesse moyenne à plus de 20 km/h), les Brouzils de n'en sortent finalement pas si mal pour une première rando diurne. Le club local organisait en effet jusque là uniquement une rando nocturne où il ne fallait surtout pas de chemins trop techniques (avec seulement la lumière des loupiotes, ce serait suicidaire...). A refaire l'année prochaine pour apprécier les progrès !

Partager cet article

Repost 0

commentaires