Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Un club vendéen spécialisé dans le VTT.

Nous pratiquons le Vélo Tout Terrain aussi bien en compétition (cross country, trial, descente, four cross) qu'en randonnée. Le club accueille également les amateurs de marche à pieds.

Recherche

Nous contacter

IMGP1909.JPG

Club : chauche.vtt@wanadoo.fr

Blog : blog.chauche.vtt@gmail.com

20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 18:57

Par Jean :

Ce dimanche matin, il n'y pas de rando intéressante à moins d'une heure de route : à Mervent ou à Orvault. Ce n'est pas souvent que je fais une sortie au nord de la Loire. Va pour Orvault, donc, en Loire Atlantique.

Première impression en arrivant, il y a du monde ! 849 participants "seulement" mais plus de 670 vététistes. En Vendée, ce n'est pas toutes les randos qui rameutent plus de 500 VTT... Il faut dire que le temps, après une semaine pluvieuse, est enfin correct et que l'agglo nantaise n'est pas loin.

Je pars pour 35 kms. La première partie donne tout de suite le ton. Ici, le VTT se fait sur de longs singles en sous-bois. Ambiance chemins de terre sombres sous les arbres. Ca change de ces randos où on accumule le bitume et les chemins de remembrement (non, je ne dirai pas de noms...). On enquille des chemins pas excessivement techniques, mais ludiques. Quelques passages sortent de l'ordinaire, notamment une descente sur des plaques de granit (passage très "breton") ou une autre sur des escaliers en bois. En deuxième partie, ça se corse physiquement, surtout si on choisit les spéciales "hard". Les montées "casse pattes" s'enchaînent  et entament inexorablement le capital physique. Mais bon, je serais physique, ça se saurait...

Seul point noir, un flèchage parfois un peu mal fichu par endroit. Genre, on arrive vite et la pancarte indique au dernier moment un virage en épingle (ça use les pneus arrières en dérapage) ou alors la flèche n'est pas assez visible.

Bonne pioche tout de même. Je ne regrette pas le déplacement. Merci aux organisateurs qui ont notamment du pondre des parcours en tenant compte des interdictions de passage.

Repost 0
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 21:04

Par Hervé :

750 participants (620 VTT et 130 VTC).

Rando super costaud  : moyenne de 11,5 km/h au compteur, pour dire que c'est du vrai VTT !

Terrain gras mais praticable. Les organisateurs ont fait un super boulot, circuit bien tracé quasi identique aux années précedentes avec de belles descentes et super panorama.

La rando du dimanche : la Gaubretière
Repost 0
14 mars 2016 1 14 /03 /mars /2016 20:08

Par Hervé :

L'équipe habituellle de randonneurs : Ludo, Nikos, Jean-Philippe, Moktar et Hervé avec bien sur les nouveaux maillots.

1350 participants sur la rando la TIVOLIENNE de Clisson.

Un peu deçu du circuit. Partis sur le 40 Km et en final 36 au compteur "même pas vue de vignes !!". Très roulant sur les 10 premiers kilomètres et ça devient intéressant ensuite mais manque de parties techniques. Dommage, car le secteur ne manque pas de potentiel.

La rando du dimanche : Clisson (13/03/2016)
Repost 0
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 20:22

Souvenirs, souvenirs.


Dimanche, les randonneurs sont allés à la rando de Gétigné. Nous étions que deux au départ, mais il devait en avoir d’autres du fait que les flyers pour notre rando étaient déjà mis. Sur le parking, en déchargeant le vélo, se préparaient aussi Laurent et Jocelyne, un couple de vététistes acharnés qui faisaient partie de notre club il y a quelques années. Ils roulent maintenant dans un club de Bretagne.
Après une longue discussion, nous décidons de nous rendre à la salle pour l’inscription où je retrouve Nikos qui attendait avec son café.
Nous décidons de prendre le départ tous ensemble au moins pour le début de peur de ne pas suivre Laurent qui, tous comptes faits, a roulé avec nous sur toute la longueur. Le parcours était en grande partie roulant avec quelques portions plus techniques rendues glissantes par la boue. Nous terminons à la salle pour une assiette de lard-haricot vert, fromage et clémentine pour un parcours de 46 km. Sur le parking, je retrouve Jean-Noël et nous commentons de notre matinée en lui demandant si c’était lui qui avait mis les flyers. Il me répondit que non, donc qui était la quatrième personne ? Bonne rando, à refaire.

 

Ludo.

 

Deavnt les décors du Hellfest près de Clisson

Deavnt les décors du Hellfest près de Clisson

EDIT :

Le mystérieux et quatrième membre du club club à avoir pris part à la rando c'est moi, le petit nouveau du club Siaudeau Mehdy, 14 ans. Je suis parti seul dès 8h, habitué des randos à présents car c'est ma 5ème rando depuis le mois d'octobre. 

Pour faire le parcours prévu de 46 km. Bon départ parcours bien gras et glissant, j'ai pu assister a de belles chutes, roulant mais amusant car gras avec des bon passages techniques.
Bonne rando de fin d'année à refaire.

Mehdy

Repost 0
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 21:06

Pour cette rando, c'est un nouveau venu au club qui nous fait l'honneur d'un compte rendu : Mehdy. Et en plus, il a visiblement bouffé du kilomètre !

 

J’étais prêt à en découdre avec un parcours qui s’annonce assez physique. Et dès les premier kilomètre ça grimpe dur, enchainant passage dans les sous-bois, rivière avec la boue pour corser un peu le tout (sinon c'est pas drôle) et chemin exigus. Le tracé était très bien fléché et débroussaillé. Le parcours que j'ai fait se composait en 4 boucles avec 3 ravitos. Les 2 premières  boucles sont très ludiques, très joueuses, de belles côtes avec des pentes techniques. Mais en ce qui concerne les 2 dernières boucles, elles ne sont pas terribles. Ca grimpe dur pour des chemins plutôt très roulants vers la fin mais une belle vue ce qui console un peu. Parti pour 45 km je finis avec 55 km au compteur. A l’arrivée les crampes se font ressentir. 

Repost 0
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 16:30

Par Nikos :

"Mon pote", "Moktard", "Ludoche" et "Nikos" étaient  d'affût ce matin pour en découdre avec un parcours qu'on pensait facile. Mais dès les premiers kilomètres, beaucoup de parties privées exploitées à la perfection nous emmenaient parmi des coteaux de bords de rivières, bois et chemins creux. Un passage par la forêt de Grasla très intéressant (des nouveaux singles avaient été créer et pimentaient notre passage). Les innombrables singles étaient balayés et le débroussaillage correct. A noter, un petit ravito surprise chez Nikos avec les petits lapins de La Gaubretière où il n'y avait rien à manger. A l'arrivée, une cinquantaine de kilomètres au compteur et des crampes qui commençaient à se faire sentir pour tout le monde. 
 
Rando qui devient incontournable et qui prouve qu'avec un gros travail des organisateurs sur un circuit à priori facile devient un parcours très physique et très technique. Tout ce qu'on aime...
Repost 0
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 19:49

Par Nikos :

Nous étions deux sur cette rando, Cosby et moi. Parcours très intéressant car très physique et très technique. En effet, il y avait 800 m de dénivelé sur 45 km avec peu de routes et de chemins roulants. Beaucoup de bois ont été traversés et étaient très techniques. On se serait cru à la forêt de Mervent !
 
Rando à ne pas louper l'année prochaine.
Repost 0
25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 16:33

Par Jean :

C'était pourtant mal parti : à 6 h ce matin, il pleut fort ! J'y vais ? J'y vais pas ? Je n'ai pas spécialement envie de rouler sous la pluie. Tant pis, on y va, on verra bien... Une fois sur place, le soleil apparait. Je pars pour 40 kms.

Après le passage obligé apr le bitume, on attaque tranquillement par un slalom à plat entre des rangées d'arbres. Facile, mais ça secoue un peu, à tel point que je perds sans m'en rendre compte le coupe-vent accroché à mon sac. Merci aux gars de Bournezeau qui l'ont ramassé. Je suis, du coup, moralement tenu de venir à leur prochaine rando ! Cette première partie, plutôt roulante, est commune avec le petite parcours de 25 kms.

Le reste du circuit enchaîne les passages en sous-bois. Pas de montées ou de descentes extrêmes. Tout (ou presque) se passe les deux pieds sur les pédales, même si la pluie a rendu les racines glissantes. Carton rouge en revanche pour un passage en particulier : longue traversée d'un champ labouré perpendiculairement aux sillons ! Les traceurs n'avaient probablement pas le choix, mais bonjour la sensation de rouler sur de la tôle ondulée. Juste après le second ravitaillement, une montée raide et glissante se présente sous les crampons. Je m'emmèle dans mes vitesses : la chaîne casse. Je répare et je repars après m'être copieusement insulté.

La fin du circuit est commune avec celui des marcheurs (pardon-je passe-merci) et très roulante. D'ailleurs, je m'y fait doubler par Martine Terrien sur son vélo de cyclo cross. Elle va vite, à vous dégouter d'appuyer sur les pédales !

Au final, une rando agréable sous un temps ensoleillé. What else, comme dirait l'autre...

Repost 0
13 août 2015 4 13 /08 /août /2015 14:05

Par Jean :

Ce dimanche, je me dirige vers Talmont. C'est un peu loin, mais :

1) Je n'ai, de mémoire, jamais fait la rando organisée dans cette commune ;

2) De toute façon, il n'y a rien d'autre à ce mettre sous les crampons à moins d'une heure de bagnole...

Est-ce que ça valait le coup ? Très franchement, je n'ai pas vraiment été séduit. Je choisis le parcours de 43 kms sous un ciel gris. Ca s'annonce tout de suite comme roulant. Les traces les plus intéressantes et ludiques se trouvaient, selon moi, après le lac de Finfarine (près du Poiroux) et après le second ravitaillement. Ca grimpait parfois dur ! Pour le reste, c'est beaucoup de pistes, de chemins stabilisés. Petits passages "patrimoine" au pied du château médiéval et dans la cour d'un manoir : c'est toujours agréable quand on aime les vieilles pierres !

Je ne crois pas que je reviendrai, à moins que les parcours soient annoncés comme plus difficile.

Repost 0
6 août 2015 4 06 /08 /août /2015 16:38

Le dimanche 19 juillet 2015 se déroulait le 18ème raid d'Aizenay (85 kms ou plus)

Johann y était. Plusieurs autres Chauchéens, moins gourmands de kilomètres, se sont alignés sur les parccours de la randonnée.

 

Johann

Départ 7h30 après avoir fait mon devoir de bureau. Et oui : publicité pour le four cross !

Départ derrière voiture pour traverser la ville jusqu'au premier chemin.

Et c'est parti ! Le président du club Anthony Charteau ouvre le bal (pour info c'est un ancien coureur du team Europcar), mais il se fait vite déborder par moi-même qui prend la tête du raid en compagnie des coéquipiers de la sélection cycle Berland 85. Au bout du 1er ravitaillement, le groupe de tête se divise car certains jouent vraiment cela comme une course jusqu'au bout et ne s'arrêtent pas au ravito dont deux de notre équipe. Des guerriers ! Mais moi et David Gris ne mettons pas de côté le casse croûte. Juste pour dire que ça roulais fort, nous avions 24 de moyenne au ravito vers 20 kms.

Au bout de 50 kms nous avons baissé le régime pour se diriger vers le 100 kms, car il y avait un 85, 100 et 115 kms.

Nous avons terminé à 12h45 avec 4h55 de selle pour 100 kms et 20 km/h de moyenne.

Raid et rando d'Aizenay (19 juillet)

Jean

Du monde de Chauché ce matin là à Aizenay, mais en ordre dispersé. Je croise notamment au départ le jeune Nolann et son papa Romain. Plus tard, au ravitaillement, je vois Florian et Christophe. Les premiers se contenterons du petit parcours de 20 kms. Les seconds ont décidé de faire plus long et surtout plus vite. Et moi dans tout ça ? Je pars pour une quarantaine de kilomètres qui me paraissent bien suffisants.

Et je pars très vite ! Le début du parcours m'inquiète un peu car très roulant : de la piste cyclable, du chemin forestier large et place. S'ils ont réservé le caviar (le chemin technique) pour les raidars, ça risque d'être ennuyeux... D'ailleurs, je m'ennuie,  je fonce en pilotage automatique en collant le vélo devant moi. A tel point que je ne vois pas ce petit creux à la sortie du virage qui m'envoie valser. Je me relève sans mal. Seule ma dignité est blessée.

Le parcours devient plus intéressant juste avant et après le premier ravito. On attaque alors plusieurs passages sur coteaux, ludiques sans être hyper techniques. Je cale tout de même deux ou trois fois sur quelques endroits glissants de poussière. Petite séance "façon 4X" dans des virages relevés puis descente raide : le gars devant moi sort de la trace et dèvale toute la pente en figure libre ! Il s'en sort miraculeusement sans trop de casse (il n'avait pas de casque !) malgré du sang sur son maillot.

La dernière parti est plus roulante et se finit sans souci. A refaire avec cette fois-ci (pourquoi pas ?) l'objectif de s'aligner sur le raid et de réussir un kilométrage à trois chiffres.

Repost 0